Application Festival d’Avignon

L'application mobile du Festival d'Avignon : le compagnon du spectateur !

2019
UX design / UI design

Photo du public du Festival d'Avignon, dans la cours du Palais des Papes

Les outils numériques doivent dialoguer ensemble.

Préparer correctement le festival : un module de création de programme est très utilisé mais sans sauvegarde et sans possibilité de conversion côté billetterie
Acheter ses billets sans friction : la billetterie du festival doit tenir la charge le jour de l’ouverture et être responsive
Agilité des informations et remontées temps réels : pendant le festival, l’utilisateur a besoin d’être aidé dans ses déplacements, d’avoir ses billets dématérialisés à portée de main, d’être notifié d’une opportunité de spectacle

Roadmap des différentes périodes du Festival, avec ce que cela implique dans le site et la billeterie

Les fonctionnalités clés de l’application

L’application recense toutes les représentations du festival, gratuite et payantes.
Elle permet au spectateur de préparer son séjour en créant ou en récupérant des parcours déjà enregistrés. Articulée avec la billetterie du festival, l’application permet d’acheter ses billets et de télécharger ses billets dématérialisés.
Elle permet de se géolocaliser et ainsi de se déplacer aisément entre les différents lieux du festival.
En outre, elle permet au festival de notifier les spectateurs qui le désirent des spectacles disponibles à la dernière minute…

Présentation des écrans UX mobile clés de l'application du Festival d'Avignon

Prototype interactif

Pour présenter l’application dans les différents états de l’interface (avant l’ouverture de la billetterie, à l’ouverture et pendant le festival) et déceler en amont l’ensemble des questions clés de l’ergonomie du projet, nous avons réalisé un prototype interactif réaliste.

Articulation avec la billetterie

L’articulation avec le système de billetterie du festival génère une complexité qu’il faut savoir appréhender en conception. Nous avons réalisé des screens flow détaillés, afin que l’ensemble des acteurs du projet (prestataire billetterie et prestataire site) puissent se projeter en détail dans les parcours utilisateurs. Ces screens flow, véritables appuis à l’architecture technique du projet nous ont permis de résoudre de nombreux problèmes.

Mapping de l'application du Festival d'Avignon, utile pour comprendre les parcours utilisateurs et bien mailler les pages entre elles

Un design dans le prolongement du site

Nous avons prolongé le travail de design mené précédemment sur le site afin de créer une parfaite cohérence entre les deux objets numériques.

Présentation du design de l'application du Festival, nous sommes sur la page programmation, avec la liste des événements
Design de la page détail d'un événement, ainsi qu'un autre écran avec la vision de ce qu'il se passe quand je clique sur "ajouter au panier"
Design de la page "mes billets", j'y visualise la liste des événements où j'ai acheté des places. Au clic sur un événement j'ai accès au QR code, qui fait office de billet dématérialisé

Le contexte

Nous accompagnons le Festival d’Avignon depuis bientôt 10 ans sur ces outils numériques. Cette Version 1 de l’application pour la saison 2019 est le premier jalon d’un travail plus large d’accompagnement sur l’amélioration des parcours spectateur, avant et pendant le Festival.

Le Festival d’Avignon est la plus importante manifestation de théâtre et de spectacle vivant du monde, par le nombre de créations et de spectateurs réunis. Fondé en septembre 1947 par Jean Vilar avec l’aide précieuse de Jean Rouvet, sur la suggestion du marchand de tableaux Christian Zervos, ce festival des arts du spectacle est considéré comme le plus ancien et le plus célèbre de France. À l’origine simple Semaine d’art dramatique offrant alors trois créations dans trois lieux scéniques différents, cet événement devient en juillet 1948 le Festival d’Avignon.

Télécharger l’application :

Sur App Store

Sur Google Play

Témoignage

« À l’écoute et pertinent. Une belle collaboration où les idées s’échangent et se partagent, sont mises à l’épreuve invisible de la praticité et de la technique. »

Virginie De Croze
Directrice de communication, Festival d'Avignon

Projet suivant

Parenthèse enchantée

Propositions d’identités visuelles pour une patisserie de luxe