Un moteur de recherche ? Oui, mais pour quoi faire ?

Mai 2021
Moteur de recherche

📋 Dans le cadre de consultations, nous pouvons régulièrement lire ces phrases qui reviennent de façon lancinantes :

  • « moteur de recherche en texte intégral, accessible sur chaque page du site, permettant une recherche par mots-clés »
  • « prévoir également un moteur de recherche dans la partie “documents à télécharger” »
  • « un champ “Recherche” doit apparaître dès la home du site internet. »

Le moteur de recherche semble être un incontournable pour un service numérique réussi… Est-ce vraiment le cas ? 🧐

 

🔎 Un moteur de recherche est une solution, ce n’est pas forcément un besoin !

Formuler une solution avant un besoin revient à dire comment les choses doivent se comporter sans attendre un quelconque échange, sans recueillir de conseil. C’est passer à côté de ce pourquoi on emploie quelqu’un : lorsque l’on demande à un plombier d’intervenir, 🛠 c’est pour son expertise. Peu d’entre nous auraient un avis pertinent sur la différence entre la soudure et le sertissage…

☝️Il faut, avant toute démarche de conception, bien identifier les objectifs de vos utilisateurs. Ensuite, pour atteindre leurs objectifs, les utilisateurs auront besoin de solutions ergonomiques et graphiques.

Si le besoin de moteur de recherche semble indispensable, il faut se poser certaines questions 🤔 :

  • Qui utilisera le moteur de recherche, votre équipe ou les utilisateurs ?
  • Des utilisateurs avertis ou grand public ?
  • Passer par le moteur de recherche est-il une étape qui semble indispensable pour trouver l’information ? Va-t-il concerner 1%, 20%, 50%, 90% de vos utilisateurs ?
  • Si vous avez déjà un moteur de recherche, quelles sont les 100 requêtes les plus
    fréquentes ?

👉 CONCLUSION

🚴🏻‍♀️ Étape 1 : Formuler un besoin et réfléchir aux multiples solutions plutôt que d’imposer une solution qui risque de ne pas être la bonne

🚴‍♂️ Étape 2 : Qualifier son besoin pour en tirer des conclusions en terme de stratégie projet : le ratio temps à passer sur le moteur de recherche versus la valeur qu’il apporte au projet est-il suffisant pour justifier un budget spécifique ?

💸 Un moteur de recherche coûte de l’argent

Eh oui, un moteur de recherche coûte cher, et sur certains projets cela peut représenter énormément, énormément d’argent (Carrefour, Amazon, Cdiscount…).

Pour donner une petite idée, il faut concevoir et designer :

  • La page de saisie d’une requête
  • L’auto-complétion (zone qui se déploie et qui propose des suggestions basées sur le début de la saisie) si nécessaire et les scénarios d’affichage associés (mots clés, suggestions, produits…)
  • La page de résultat et toutes les facettes permettant de filtrer sa recherche

Une fois cette phase de conception terminée, il faut :

  • Indexer correctement l’ensemble des contenus du site
  • Pondérer les résultats pour définir la pertinence
  • Définir les facettes pour le filtrage des résultats
  • Définir les redirections automatiques s’il en est, les corrections orthographiques, les suggestions…
  • Mettre en place une console côté client pour le pilotage des résultats

Enfin, côté contribution, il faut :

  • Contribuer correctement les contenus, leur attribuer les bons tags pour qu’ils soient filtrables
  • Ajuster les règles de pertinence, les redirections…  selon l’évolution du projet

👉 CONCLUSION

Un moteur de recherche implique une conception plus ou moins complexe et des développements / paramétrages sur-mesure, selon votre contenu. Ceci est vrai même si la solution s’appuie sur un CMS (WordPress, Drupal…) qui dispose d’un module de recherche intégré !

Si l’on se permet d’avoir une vue valeur versus budget :

Ce schéma s’applique à n’importe quelle fonctionnalité de votre projet numérique…

 

Moteur de recherche versus navigation : efficacité 🎯 versus exploration 🔭 ?

La littérature est vaste sur le sujet…
De notre expérience, opposer une solution à l’autre est juste polémique 🙂

En effet, les deux systèmes de navigation que sont le moteur de recherche et la navigation fonctionnent de façon complémentaire dans bien des cas et c’est la présence des 2 systèmes qui permet aux utilisateurs d’atteindre leurs objectifs.

Accès à l’information
La navigation donne accès à des assortiments complets, alors que le moteur de recherche permet de présenter un assortiment demandé par l’utilisateur. La navigation permet d’accéder à l’exhaustivité d’une rubrique, la recherche au contraire permet de croiser les données.

Ressenti utilisateur
C’est un lourd effort 🏋🏻‍♀️ pour l’utilisateur d’apprendre comment les contenus sont rangés dans un site pour y naviguer de façon rapide. Imaginez le nombre de fois où vous êtes allé dans une grande surface avant d’en avoir un schéma mental qui fonctionne concrètement quand vous êtes sur place.

L’usage du mobile tend à renforcer l’utilisation des moteurs de recherche : sur une surface réduite, il est plus fastidieux de déployer les différents niveaux d’une navigation.

Lorsque vous recherchez des contenus qui ne sont pas du tout rangés au même endroit, si on vous propose un raccourci, vous avez tout intérêt à le prendre (souvenez-vous des raccourcis dans les grands magasins Ikea… quand on les trouve, on est content! 🙌 ).

👉 CONCLUSION

  • Les utilisateurs qui utilisent les moteurs de recherche seront moins enclins à lire du contenu périphérique : ils vont directement aux contenus qui les intéressent.
  • Un moteur de recherche mal paramétré aura un impact quasi destructeur sur l’expérience : la fonctionnalité étant faite pour gagner du temps, son manque d’efficience risque d’entraîner le rejet complet du service.
  • Une navigation permet à l’utilisateur d’avoir des points d’accès concrets au contenu, un moteur de recherche peut sembler opaque.

 

Démonstration avec 2 cas concrets 👀

Une navigation bien pensée 🧠 permet à l’utilisateur d’accéder à un très grand nombre de contenus et par conséquent de nombreux sites n’ont pas besoin de moteur de recherche, à priori.

Par exemple, sur le site du groupe immobilier Kardham (https://www.kardham.com/), pas de moteur de recherche. Les pages de niveau 3 sont accessibles rapidement : menu et fil d’ariane font le travail et suffisent amplement à l’utilisateur :

À contrario, certains services nécessitent un moteur de recherche de façon native car la quantité de données est grande et l’utilisateur a un objectif bien précis à atteindre sur le site.

Par exemple sur le site du Festival d’Avignon (https://festival-avignon.com/), j’aimerai accéder à l’ensemble des mises en scène de Richard III de Shakespeare depuis que le festival existe :

 

Alors, Un moteur de recherche pour vous demain ?

Oui, s’il vous plaît :

  • L’architecture du service comprend plus de 4 niveaux légitimes de profondeur de page pour aller à un contenu spécifique
  • L’architecture du service comprend un très grand nombre de rubriques de niveau 1, complexifiant l’entrée de l’utilisateur dans la bonne rubrique
  • Les contenus sont archivés et une navigation par mots clés et par date n’est pas suffisante pour s’y retrouver

Non, merci :

  • L’ensemble des contenus sont accessibles en 2-3 niveaux
  • La production de ressources est limitée
  • Il n’y a pas d’archivage des contenus
  • Les parcours utilisateurs montrent que les utilisateurs ne l’utiliseront pas à priori, ne ferront pas de recherche qui croise les données

Je ne sais toujours pas…
Contactez-nous ! 👋

 

Quelques projets pour lesquels nous avons pensés des moteurs de recherche qui servent les parcours utilisateurs :
Carrefour, refonte du site e-commerce
Festival d’Avignon, communication numérique
Livre Provence-Alpes-Côte d’Azur, refonte du site
Mucem, ergonomie du site
Se Loger Vacances, ergonomie du site
Bibliographie nationale française, refonte du site

 

Partager